top of page
  • Photo du rédacteurOrsucci Marion

Igloo

Dernière mise à jour : 8 mars 2023

Vivre et dormir à 0°C ? En relatif avec les -10°C à -40°C extérieur, il fait relativement chaud à l’intérieur d’un igloo. Mais attention de ne pas faire monter la température au-delà de 0°C au risque que les murs de glace et de neige fondent.


Alors comment faire un petit igloo en recyclant de vieux journaux, rouleaux de papier toilette et chutes de tissu blanc.

Vivre et dormir à 0°C ? En relatif avec les -10°C à -40°C extérieur, il fait relativement chaud à l’intérieur d’un igloo. Mais attention de ne pas faire monter la température au-delà de 0°C au risque que les murs de glace et de neige fondent.


Le matériel :

- 1 ballon de baudruche

- 1 rouleau de papier toilette

- Vieux journaux

- Tissu blanc (ou peinture blanche)

- Ciseaux

- Colle


La réalisation :

1. Gonfler le ballon de baudruche

2. Découper des morceaux de journaux ou vieux magazine

3. Préparer la mixture pour faire la structure en papiers mâchés (mélanger dans un bol: 2 mesures de colle blanche + 1 mesure d'eau, différentes recettes existent et donneront un résultat similaire)

4. Coller les morceaux de papier avec votre mixture. Laisser sécher au moins 2h et recouvrir à nouveau de la même manière.

Le + : plusieurs couches de papier sont nécessaires pour avoir une structure solide (au moins 2). Laisser sécher 48h.

5. Découper le haut du ballon de baudruche pour obtenir votre igloo.

6. Découper un rouleau de papier toilette en deux dans le sens de la largeur puis en deux dans le sens de la longueur pour obtenir l’entrée de l’igloo.

Le +: Pour consolider j’ai superposé deux des demi-rouleaux de papier toilette que j’ai collé ensemble.

7. Dessiner sur le grand dôme en papier mâché l’entrée et découper cette partie.

8. Assembler le dôme et l’entrée de l’igloo avec de la colle.

9. Peindre cette structure en blanc ou la recouvrir avec un tissu blanc .

Le + : j’ai collé le tissu car cette version me semblait plus réaliste avec des creux, des bosses comme les vrais igloos et en plus cela permet de bien conserver l’entrée et le dôme ensemble.


Voilà comment, dans notre petit monde de la banquise, notre petit Gubbe , « bonhomme en suédois », a pu profiter des aurores boréales sans avoir trop froid. Enfin, il aurait pu être mouillé car il avait fait un feu dans l’igloo le coquin (petite bougie électrique qui permettait d’éclairer le petit monde).




0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page